L’excitation, le stress, les soirées… et, oh ! Les petits problèmes liés à la vie quotidienne. Pas de panique, nous avons la solution à tout.

Entrer dans les années supérieures est une grande étape de la vie. Dans les années à venir, vous allez vous retrouver ensevelis sous les devoirs à rendre, les bouteilles de bière vides et les fiches de révision. Mais pour le moment, s’installer et s’ajuster à la vie solitaire d’étudiant peut s’avérer être un grand ajustement en lui-même.

Les problèmes

Interior of student (teenager) room - back to schoolL’espace 

Soyons honnête, vous n’aurez probablement pas beaucoup de place pour faire tout ce que vous voulez. Plus particulièrement si vous êtes dans une chambre du CROUS. Alors fourrer toutes vos affaires dans ce si petit espace, vous demandera toutes vos compétences en termes de Tetris.

Notre solution : En considérant que vous avez déjà réduit le nombre de vos essentiels au minimum, les boîtes de rangement sont idéales pour stocker et optimiser votre espace (et vous en aurez besoin !).

 

La femme de ménage

Pour dire les choses simplement, il n’y en a pas. Papa et maman ne seront pas ici pour vous préparer le dîner, faire la lessive, vous acheter des paires de chaussettes ou faire la poussière. C’est à vous de le faire désormais !

Notre solution : Cuisiner peut être légèrement problématique quand on se retrouve seul. Avec un budget restreint, à jongler entre les cours et les soirées, dure de penser à se faire à manger. Alors quoi faire ? Investir dans un livre de cuisine (pas un grand livre de gastronomie, visez quelque chose de faisable), pour vous donner des idées de recette simples, saines et pas chères. Et n’oubliez d’acheter un chiffon à poussière !

Group of young students and designers.They working on new project.Startup concept.Les autres

Que vous soyez dans une chambre du CROUS ou dans une colocation, vous ne serez pas seuls. Et si vous vouliez inviter vos voisins pour un verre, ou pour organiser une soirée révision ? Il vaut mieux s’assurer que votre chambre n’est pas sens dessus dessous, histoire de faire une bonne première impression.


Notre solution :
 Vous voulez quelques astuces pour s’assurer que votre chambre soit toujours prête pour l’apéro imprévu entre amis ? Fourrez votre linge sale dans le sac prévu à cet effet, toujours ranger ses vêtements propres dans l’armoire ou les tiroirs, vos cours dans une pile nette et impeccable, les livres que vous n’utilisez pas dans une boîte de rangement et utilisez régulièrement le fameux chiffon que vous avez précédemment acheté.

Les règles

En allant de paire avec la partie « femme de ménage », si vous êtes en résidence universitaire, alors vous avez sûrement quelques clauses dans votre contrat concernant la propreté des lieux.

Notre solution : Il serait idéal de jeter toutes les ordures dès que vous le pouvez (ne soyez pas pris de flemme !). En effet, laisser les boîtes en carton de pizza et les pots de yaourt dans un coin et les laisser se transformer en une expérimentation scientifique n’est pas la meilleure solution pour entamer vos études en sciences.

 

Audience at business conference.Le travail

Non, les études à la fac, il ne s’agit pas que de faire la fête et prévoir de faire des pâtes pour le dîner. Il y a du travail à fournir si vous voulez vraiment avoir votre diplôme ! Ne vous méprenez pas, vous allez vous amuser. Mais dormir jusqu’à plus de midi, en ratant tous vos cours de la matinée et prendre des notes à moitié endormi ne vous aidera pas à réussir vos études non plus !

Notre solution : Vous êtes ici pour travailler (principalement). Songez à investir dans un dictaphone et demandez la permission à vos professeurs d’enregistrer leurs cours. Parfait, le lendemain d’une soirée bien arrosée où vous n’êtes pas très frais. Vous pourrez alors prendre votre cours en note à partir des enregistrements pour vous aider à mieux les retenir. Et pourquoi ne pas utiliser le dictaphone pour vous enregistrer ? Profitez de vos trajets pour réviser (une pierre deux coups !).

Share: